A rtistes des éditions précédentes

Retour

Quatuor Diotima

       
Yun-Peng Zhao,violon ; Constance Ronzatti, violon ; Franck Chevalier, alto ; Pierre Morlet , violoncelle

Le Quatuor Diotima a démontré à quel point l’accord le plus pianissimo peut avoir un fort impact. The Times
Le Quatuor Diotima est né en 1996 sous l’impulsion de lauréats du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Son nom illustre une double identité musicale : Diotima est à la fois une allégorie du romantisme allemand – Friederich Hölderlin nomme ainsi l’amour de sa vie dans son roman Hyperion- et un étendard de la musique de notre temps, brandi par Luigi Nono dans Fragmente-Stille, an Diotima.
Le Quatuor Diotima a travaillé en étroite collaboration avec quelques-uns des plus grands maîtres de la deuxième moitié du vingtième siècle, au premier rang desquels Pierre Boulez (qui a révisé à son intention le Livre pour Quatuor).
En miroir de la musique d’aujourd’hui, le Quatuor Diotima projette une lumière nouvelle sur les grandes œuvres romantiques et modernes, en particulier Beethoven, Schubert, la triade viennoise avec Schoenberg, Berg et Webern, ou encore Janáček, Debussy, Ravel et Bartók.
Le Quatuor Diotima a lancé en 2016 sous le label Naïve la Collection Diotima, consacrée aux monographies de compositeurs majeurs de notre temps. Les premiers opus sont dédiés à Miroslav Srnka puis Alberto Posadas.
Invité régulier des plus grandes salles et séries de concerts du monde, le Quatuor Diotima se produira cette saison dans les grandes séries de musique de chambre comme celles dédiées à la création (Amsterdam Muziekgebouw, Konserthuset Stockholm, Copenhague, Marseille, Bruges,York, où le quatuor est en résidence au Music Department).
© Copyright Festival de quatuors du Luberon 2019 - All Rights Reserved
MENTIONS LÉGALES : Site & contenus : propriété du Festival de Quatuors du Luberon - Création & intégration : justine.gelis@hotmail.fr - justincreations.fr - Hébergeur : MONAROBASE
Crédits photos artistes : © Laurent Monlaü, Marco Borggreve, Manfred Esser, Natacha Colmez, Sussie Alburg, Vincent Arbelet, Sophie Pawlak
Crédits photos Galerie : © FQL